Alors que le dernier trimestre de l’année vient de commencer, je me réjouis du fait que le rythme des 2 000 foyers rendus éligibles chaque semaine - un rythme absolument nécessaire au respect des objectifs 2022 - soit tenu dans la durée, voire régulièrement dépassé, par notre délégataire. À ce jour nous avons atteint le 200 000e foyer éligible.
Par ailleurs, la fibre séduit de plus en plus de particuliers ou d’entreprises. 68 000 foyers ou professionnels éligibles - soit un taux de pénétration de 35 % - sont déjà raccordés et bénéficient du Très Haut Débit grâce à la fibre du réseau d’initiative publique. Ce taux a vocation à progresser au fur et à mesure du déploiement.
Malgré ces très bons chiffres qui matérialisent la réussite et le dynamisme du programme, je n’occulte pas les difficultés ou les préoccupations qui peuvent survenir. Les élus et les services du SMO sont en effet destinataires de nombreuses sollicitations mettant en évidence des questions ou des mécontentements le plus souvent légitimes.
En premier lieu, les sollicitations portent sur la date d’arrivée de la fibre à telle ou telle adresse ou bien la date à laquelle les déploiements seront achevés sur telle ou telle commune. Force est de constater que cette information n’est pas toujours précise voire même disponible.
Le rythme des ouvertures commerciales est pourtant soutenu et en ligne avec les objectifs. Au total, 691 armoires sont ouvertes sur 886 au total soit un avancement de 75 %. Il reste 195 armoires à ouvrir dont 75 en 2022 et 120 en 2023. Sauf impondérable, tous les secteurs seront bien ouverts en 2023. Bonne lecture.

Bernard PILLEFER
Président du SMO Val de Loire Numérique


Quelles perspectives ?
Un objectif important du projet consiste à ouvrir toutes les armoires à la commercialisation d’ici 2023. 300 nouvelles le seront au total en 2022.
Ce rythme de nouvelles ouvertures associé à la volonté d’ouvrir un volume de prises maximum mobilise fortement les équipes et prestataires du délégataire. Il en restera 120 à ouvrir en 2023 soit moitié moins que la seule production réalisée sur l’année 2022.
Un autre objectif important est de rendre éligible 320 000 foyers et entreprises fin 2023. Naturellement, les équipes vont être réorientées vers la complétude. Pour autant, le SMO fait en sorte qu’il y ait un focus sur des territoires en grande difficulté au niveau de l’ADSL ou avec des taux de complétude faibles.


consignes fibre