Ça y est presque, ou enfin, mais partiellement, ou pas encore, bref, on ne sait plus que dire sur ce qui aurait dû être une très belle idée. Après le rêve de la présentation d’une superbe maquette répondant à toutes nos exigences, nous sommes passés au cauchemar où trois entreprises se livrent une guerre sans merci et où leur seul objectif est de récupérer de l’argent au mépris de toutes les règles des marchés publics, du client, des assistantes maternelles et des enfants.
Au prix d’une quantité incommensurable d’efforts, de négociations, d’heures passées au suivi de chantier et de tentatives de négociation entre les belligérants, nous sommes parvenus à sauver une étape importante de ce chantier et obtenir la remise des clés. Certes, cela ne signifie pas la fin des travaux mais de très nombreuses remarques ont été consignées dans le procès-verbal. L’association « Aux jardins des sourires » peut dès à présent fonctionner et nos deux assistantes maternelles, Kelly Mieusset et Tessa Sendim, viennent de terminer brillamment leur formation auprès des services de la PMI (Protection maternelle et infantile). Elles peuvent accueillir chacune simultanément quatre enfants. Quant à la finalisation des travaux et la sortie de cet imbroglio, il y a de très nombreuses incertitudes et la date de fin n’est pas programmée. Dans ce combat d’entreprises aguerries à ce type de conflit, nous, élus dépensons une énergie folle au détriment du traitement des activités de la commune et risquons à tout moment d’être inquiétés et pris dans une tourmente judiciaire. Ce formidable outil de travail pour les assistantes maternelles est un élément structurant majeur pour notre commune et alentours. Il va contribuer à l’amélioration de l’exercice de la profession d’assistante maternelle et en conséquence offrir un service de qualité pour les jeunes familles.
Il faut féliciter et remercier les parents qui ont su s’armer de patience pour qu’enfin l’association « Aux jardins des sourires » accueille leurs enfants dans un cadre de qualité permettant leur plein éveil et épanouissement.